(Pardon pour le titre un peu racoleur, j'ai manqué d'inspiration sur ce coup !)

Aujourd'hui aux États-Unis, c'est Memorial Day : un jour férié en hommage aux soldats morts en service pour leur pays.

C'est aussi l'occasion de soldes spéciales dans les magasins (d'ailleurs j'en ai profité pour aller à S-F avec mes deux personal shopper assistants faire les boutiques), et les rois des soldes (après peut-être les marchands de voiture), ce sont les marchands de matelas ! Et là clairement, je trouve qu'il y a quelque chose d'assez différent entre nos deux pays... Autant en France les publicités pour les matelas se sont faites assez discrètes ces dernières années (dommage, j'adorai la pub Mérinos quand j'étais gosse), autant aux États-Unis, celle-ci est constamment présente (surtout à la radio) et j'ai l'impression que les magasins spécialisés ont vraiment pignon sur rue !

Pourtant, d'un point de vue technique, les choses sont assez comparables : on retrouve les différentes matières phares du moment (mousse, ressorts et latex), sans oublier le fameux matelas à eau ! Seules les tailles sont légèrement différentes. En France on trouve le 1 personne (90x190) ou le 2 personnes (140/160 x 190/200). Aux États-Unis, le choix est plus vaste avec le Twin (qui est en fait l'équivalent du 1 personne : 100x190), le Double (135x188) le Queen (152x203) et le King (193x203) (Dans certains hôtels, ils doivent aussi proposer le Burger King, j'ai l'impression que c'est plus large que long...)

Bref, on retrouve les mêmes produits, mais visiblement on ne les renouvelle pas à la même fréquence ! Ainsi en France, on renouvellerait son matelas tous les 14 ans en moyenne[1], alors qu'aux US, c'est plus entre 8 et 11 ans[2]. L'autre explication de ce tapage médiatique est probablement à chercher aussi dans le renouvellement des collections (et donc la liquidation du stock de l'année passée) ainsi que le remboursement du trop-perçu des impôts (ici, on est prélevé à la source, on fait sa déclaration en ligne courant avril, on rentre son numéro de carte et on est aussitôt débité/remboursé !). Dommage que les pubs soient beaucoup moins sympas...

Notes

[1] d'après le journal du net

[2] source highbeam